Quel public en Ehpad ?

Les conditions d’admission en maison de retraite sont très spécifiques et dépendent avant tout du niveau d’autonomie des résidents. En ce qui concerne l’âge, aucune législation n’impose de limite minimale, mais les moins de 60 ans ne pourront pas bénéficier de la même assistance sociale que leurs aînés.

A découvrir également : Hellodoc : le logiciel de santé

Un âge minimum fixé à 60 ans

Pour bénéficier d’un hébergement en maison de retraite, l’âge minimum a été fixé à 60 ans pour l’accès à l’assistance sociale réservée aux retraités de cet âge et plus. Par contre, rien n’interdit à une personne de moins de 60 ans de faire une demande d’admission dans la maison de retraite de son choix. Indépendamment du critère d’âge, c’est avant tout celui de l’état de santé, entraînant la perte d’autonomie, qui est décisif.

L’âge moyen d’entrer dans une maison de retraite est en baisse

Aujourd’hui, l’âge moyen d’entrer dans les maisons de retraite est de 85 ans, soit cinq ans plus tard qu’il y a 25 ans. Si les personnes âgées sont admises plus tard dans une maison de retraite, les institutions elles-mêmes sont toujours pleines. Cela s’explique très simplement par l’augmentation de la durée de vie qui a beaucoup évolué au fil des siècles.

A lire en complément : Quelle aide pour changer ses volets ?

Accès à l’aide pour les moins de 60 ans

La seule chose qui différencie les personnes de 58 ans des 60 ans est l’accès à l’assistance. En effet, l’APA n’est accessible qu’à partir de 60 ans et les personnes qui n’ont pas encore atteint cette limite ne pourront pas prétendre à entrer dans le Grille de notation AGGIR. En revanche, ils pourront toujours réclamer des APL classiques.

vous pourriez aussi aimer