Comment retirer son deuxième pilier Suisse ?

20

Le 2ème pilier soulève souvent de nombreuses questions, notamment en ce qui concerne la possibilité de débloquer les fonds économisés, d’autant plus que si vous êtes résident en Suisse ou travailleur frontalier, vos options ne sont pas les mêmes. Dans quels cas pouvez-vous retirer votre 2e pilier ?

Il est possible de retirer son 2e pilier au moment de la retraite

Pour profiter de votre 2e pilier lors de votre retraite, il vous suffit de contacter votre caisse de retraite. Vous devrez ensuite décider si vous souhaitez retirer votre 2e pilier sous forme de rente ou sous forme de capital.

A lire également : Qu'est-ce que l'Aide Sociale à l'Hébergement (ASH) ?

Avez-vous travaillé en tant que travailleur frontalier en Suisse ? Votre 2e pilier est en principe déposé sur un compte de libre passage. Il vous suffit de savoir quelle institution supervise ce compte et contactez-les pour récupérer votre 2ème pilier.

Il est possible de retirer votre 2ème pilier pour acheter une maison

Il est possible de retirer votre 2e pilier pour l’achat d’une maison, pour le remboursement d’un prêt hypothécaire ou pour l’achat d’actions d’une coopérative de construction ou d’habitation.

A lire aussi : Comment réduire ses impôts ?

Attention : ce retrait anticipé n’est possible que tous les 5 ans. Renseignez-vous bien à l’avance auprès de votre caisse de retraite pour connaître les documents dont vous avez besoin. De plus, si vous êtes marié/vivez dans un partenariat enregistré, vous aurez besoin du consentement écrit de votre conjoint/partenaire pour débloquer vos biens.

Il est possible de retirer son 2ème pilier pour devenir indépendant

Le 2ème pilier peut être débloqué si vous décidez de le mettre pour votre propre compte et que vous n’êtes plus soumis à la pension professionnelle obligatoire.

Pour ce faire, vous devrez fournir à votre institution de retraite, dans un délai d’un an après le début de votre activité, des documents attestant que vous établissez monter une entreprise. Si vous êtes marié ou vivez dans un partenariat enregistré, vous aurez également besoin du consentement de votre conjoint/partenaire pour retirer vos biens.

Il est possible (dans certains cas) de retirer votre 2ème pilier en cas de départ permanent de Suisse

Cette dernière possibilité de retrait ne fonctionne que si vous allez vivre dans un pays en dehors de la zone UE/AELE. Sinon (si vous êtes un travailleur frontalier retournant vivre en France par exemple), vous serez automatiquement couvert par l’assurance vieillesse, survivants et invalidité dans votre pays de résidence et vous ne pourrez donc pas retirer votre 2e pilier. La partie obligatoire de vos actifs de prévoyance devra rester bloquée jusqu’à l’âge de la retraite. Toutefois, vous serez en mesure de retirer la partie « extra obligatoire » de votre solde.

Certains navetteurs transfrontaliers décident de retourner vivre dans un pays hors d’Europe, ce qui leur permet de retirer leurs avoirs. Cependant, vous doivent savoir que ce départ de Suisse doit être définitif.

vous pourriez aussi aimer