Vente en viager : avantages et procédures

La vente en viager se présente comme une opération immobilière consistant à vendre son bien à un investisseur, notamment à travers un acte signé chez le notaire. Le vendeur connu sous le nom de « crédirentier » recevra le capital à la signature de l’acte. En fonction du type de vente effectuée, il peut également recevoir une rente mensuelle garantie à vie jusqu’à son décès.

Quels sont les avantages d’une vente en viager ?

Les propriétaires de biens immobiliers à la retraite peuvent bénéficier de plusieurs avantages en privilégiant la vente en viager. Il s’agit d’une option très intéressante et vous découvrirez plus d’informations concrètes sur cette pratique en vous rendant chez Dillan.

Lire également : Pourquoi devenir auxiliaire de vie aux familles ?

La réception d’un capital et des rentes garanties à vie

Opter pour la vente en viager ou en nue-propriété offre la possibilité aux vendeurs de recevoir un capital à la signature chez le notaire. Le principal avantage à ce niveau réside dans le fait que le montant reçu est non fiscalisé. Plus précisément, le bouquet perçu par le crédirentier n’est pas soumis à la fiscalité. Par conséquent, vous pouvez donc recevoir et dépenser l’intégralité du capital sans aucune soustraction fiscale.

Également lorsqu’il s’agit d’un viager, les personnes possédant au minimum 70 ans bénéficieront d’un abattement de 70% sur la rente versée. Cette dernière peut être réindexée chaque année dans le but de contrer l’augmentation du coût de la vie. Par conséquent, il faut donc en déduire que vendre son bien en viager offre la possibilité d’augmenter considérablement ses revenus mensuels durant toute sa vie.

A lire aussi : 26k brut en net : calculer son salaire en net mensuel (cadre et non cadre)

La possibilité de rester chez soi et de réaliser des économies

Qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, la vente en viager figure parmi l’un des moyens efficaces permettant de vivre confortablement chez soi. De cette manière, vous ne serez pas obligé de changer vos habitudes pour quoi que ce soit. De plus, ce système offre la possibilité aux vendeurs de ne plus s’acquitter de la taxe foncière. Ces dernières doivent dans son intégralité être prises en charge par l’acheteur du bien immobilier mis en vente. Il s’agit là d’un moyen efficace pour réaliser des économies considérables pendant la concrétisation de son projet de vente.

La protection de son conjoint et l’anticipation de sa transmission

Les avantages offerts par la vente en viager ne se limitent pas uniquement aux économies, car ce système offre une garantie à vie et la possibilité de rester chez soi. Bien au contraire, les points bénéfiques d’une telle transaction s’étendent sur d’autres aspects beaucoup plus intéressants. En effet, le conjoint survivant peut parfaitement continuer à vivre dans le bien en cas de décès de son partenaire. Il a parfaitement le droit de percevoir les rentes mensuelles, ce qui lui est garanti à vie.

La vente en viager peut également être une solution parfaite pour les personnes qui souhaitent anticiper la transmission de leurs biens immobiliers. Grâce au montant reçu, les vendeurs peuvent parfaitement effectuer des donations défiscalisées à leurs proches. Il peut s’agir par exemple des enfants ou des petits-enfants. Par conséquent, la vente en viager se présente comme un moyen efficace qui permet de gérer autrement sa transmission de son vivant par la monétisation de son bien immobilier.

Quelle est la procédure de vente en viager ?

Toute personne désirant se lancer dans la vente en viager doit nécessairement se faire accompagner par un expert du secteur. Une telle recommandation ne doit pas être négligée puisque cela faciliterait le déroulement des opérations et ceci dans les meilleures conditions. La procédure pour mettre en vente son bien en viager est la suivante : 

  1. Rendez-vous d’études viagères personnalisées gratuites et sans engagement avec un professionnel du secteur.
  2. La signature du mandat de vente après la négociation des termes du contrat ;
  3. La présentation de la meilleure proposition en fonction des conditions souhaitées dans le mandat ;
  4. La signature du compromis ;
  5. La régularisation de la vente définitive en étude notariale.

Par ailleurs, il serait plus judicieux que la vente en viager soit réalisée en présence d’un expert du secteur. Une telle recommandation est non négligeable puisque le professionnel vous accompagnera à vie. Plus précisément, une équipe spécialisée sera à votre disposition pour vous assister dans la déclaration fiscale annuelle, dans la vérification de la réindexation de vos rentes mensuelles et de la revalorisation de la rente en cas de libération de biens.

vous pourriez aussi aimer