3000 brut en net : calculer son salaire en net mensuel (cadre et non cadre)

Le salaire brut est la rémunération perçue après un travail. Il est fourni avant l’application des taxes fiscales et sociales. Le salaire net correspond au montant restant après l’application de toutes les cotisations. On parle également de salaire brut chargé correspondant au coût total d’un salarié pour son employeur. Voici comment calculer 3000 brut en net pour les cadres et non-cadres.

Pourquoi parle-t-on de salaire brut ?

Pour commencer, le salaire brut est constitué du salaire de base, des primes et gratifications. Celles-ci peuvent être liées à l’atteinte d’un objectif, à l’ancienneté, ou autres.

A lire en complément : 26k brut en net : calculer son salaire en net mensuel (cadre et non cadre)

En dehors de cela, il y a également les avantages en nature et les majorations. C’est le total de tout cela qui constitue alors le salaire brut.

Pour connaître son salaire net, il faut déduire les différentes charges salariales et sociales obligatoires. Ces charges qui grèvent le salaire brut reviennent généralement au salarié comme sécurité sociale pour : retraite, formation professionnelle ou santé. Il ne faut pas non plus confondre le salaire net avant l’impôt sur le revenu et le salaire net à percevoir réellement.

A voir aussi : Quel droit au chômage après 55 ans ?

Calcul général du 3000 brut en net

Les charges déduites du salaire brut sont différentes selon le statut dans le contrat de travail. Mais en général, pour avoir une idée de son salaire net, il faut déduire 23% de son salaire brut. Ce taux est valable pour ceux qui travaillent dans le secteur privé. Dans la fonction publique, la totalité de ces différences entre le salaire brut et le salaire net remonte à 15% environ.

Ce qui correspond aux cotisations obligatoires :

  • Les contributions sociales généralisées (CSG),
  • Les contributions au remboursement de la dette sociale (CRDS),
  • Les cotisations de sécurité sociale, retraites, contribution logement, assurance vieillesse, etc.

Calcul du 3000 brut en net : cadres et non-cadres

Chez les cadres, il y a une cotisation supplémentaire appelée APEC. Ces charges sont retenues par l’organisme employeur. Il se charge à son tour de les verser auprès des organes de recouvrement comme l’URSSAF, ou le MSA. Le taux de charge sociale pour un cadre est de 25 %. Ainsi, pour 3 000 euros brut, le salaire net d’un cadre sera de 2 250 euros. En effet, les 25 % de charges sociales sont déduits du revenu brut.

On obtient ainsi : salaire net = 100 % – 25 %.

Le salaire net représente alors 75 % du salaire brut.

Maintenant, il faut multiplier les salaires nets de 75%. L’opération est alors de 3 000 € x 75 % = 2 250 euros pour obtenir le salaire net. Toutefois, le montant du salaire net peut augmenter en fonction des avantages en nature. L’employeur peut décider d’offrir des avantages à son employé.

Pour les non cadres, le taux de charges sociales appliqué est de 23 %. Ceci étant, le salaire net représente 77 % du salaire brut. Pour un salaire brut de 3 000 euros par exemple, le salaire sera alors de 2 310 euros.

Par contre, quand on effectue du portage salarial (proposer de façon indépendante ses services aux entreprises), le taux de cotisations sociales qui est appliqué est de 50 %. La moitié de ce qui est perçu est dédiée aux cotisations sociales. Cela fait que pour un contrat de 3 000 euros, le salarié porté touche 1 500 euros.

A savoir

Le calcul du salaire net revient à déduire les cotisations salariales du salaire brut. Le brut comprend : salaire annuel, salaire mensuel ou horaire fixé par l’employeur. C’est en fait, le salaire de base. Il se trouve dans la partie supérieure de la fiche de paie. On y ajoute les primes et les avantages en nature s’il y en a. Les coûts d’heures supplémentaires sont également ajoutés si elles sont rémunérées.

On y déduit les cotisations sociales permettant de couvrir des charges sociales. C’est une sorte de prélèvement qui va en faveur des salariés. Ils permettent de financer : assurance maladie, accidents, prestations familiales, retraites, indemnités de chômage et la formation professionnelle.

Elles sont à la charge du salarié ou de l’employeur. Elles peuvent également être assurées par les deux. Et c’est d’ailleurs ce qui est recommandé. Celles prélevées au niveau de l’employeur sont appelées les cotisations patronales. Le salaire net ainsi calculé, il servira de canal pour calculer l’impôt sur le revenu.

vous pourriez aussi aimer