Quel salaire pour obtenir un prêt immobilier ?

Découvrez le salaire nécessaire pour pouvoir emprunter la somme de 300 000 auprès des banques dans le cadre d’un projet immobilier.

Projet de 300 000 euros : la possibilité d’emprunter

La réalisation d’un projet immobilier sera rapidement conditionnée en fonction des capacités de remboursement de l’emprunteur ou du ménage souhaitant obtenir un prêt. Pour pouvoir emprunter la somme de 300 000 euros, il est nécessaire de calculer la capacité d’emprunt du ménage, sur la base du montant des revenus et du principe d’endettement limités à 33% du revenu. Sans tenir compte des conditions de souscription de l’hypothèque, c’est-à-dire des différents frais et du taux d’intérêt, on peut obtenir une estimation du salaire minimum à avoir pour pouvoir procéder à l’étude de faisabilité.

Lire également : Vivre et vieillir dans les Hauts de Seine

Sur la base d’un endettement nul, permettant de consacrer 33% des revenus au remboursement du montant mensuel paiement hypothécaire, nous parvenons à estimer le salaire à avoir en fonction de la durée :

  • 8 250 € sur 10 ans
  • 5 500 € sur 15 ans
  • 4 125 € sur 20 ans
  • 3 300 € sur 25 ans
  • 2 750 € sur 30 ans

Cette première estimation nous permet d’avoir un aperçu du salaire à avoir, mais il est essentiel de prendre en compte le taux d’intérêt, les coûts ainsi que l’assurance de l’emprunteur pour obtenir une estimation plus précise d’un prêt immobilier de 300 000 euros.

Lire également : Comment fonctionne un prêt-relais au Crédit Agricole ?

Les conditions à remplir pour emprunter

Si le salaire est important, il n’est pas le seul élément à prendre en compte lors de l’évaluation de la faisabilité du projet immobilier. En effet, le salaire doit être rattaché à un contrat de travail de type CDI ou équivalent (fonctionnaire, profession libérale, cadre, retraité…), les revenus doivent être réguliers. La banque demandera également de vérifier les relevés de comptes, informations permettant d’avoir une vue d’ensemble du comportement bancaire, mais également de s’assurer qu’aucun autre prêt n’est en cours de remboursement. La présence d’un co-emprunteur sur un CDI ou équivalent est une réelle valeur ajoutée sur des projets importants.

Le choix de la banque nécessitera de vérifier le type de garantie demandé, qu’il s’agisse d’une hypothèque ou d’un dépôt. La mise en œuvre de la garantie hypothécaire implique une visite chez le notaire alors que pour la garantie, le dossier doit être étudié et validé par un organisme de cautionnement. L’assurance prêt peut jouer un rôle important, notamment en ce qui concerne le coût total du financement. Avec un montant de prêt de 300 000 euros, il est conseillé de comparer l’assurance emprunteur afin de bénéficier d’une couverture sur mesure, à un coût attractif.

Obtenez le soutien d’un courtier

L’obtention d’un prêt immobilier implique de présenter un dossier soigné, de solliciter les bons établissements de crédit et surtout de comparer les offres, notamment lorsque le montant est de 300 000 euros.

vous pourriez aussi aimer