Quel est le montant minimum de la pension de base ?

La retraite est une période de repos bien méritée qui succède à de longues années de travail. Pour bénéficier de ces moments de tranquillité, il faut bien les préparer. L’épargne fait partie des solutions misent en place pour profiter d’une retraite paisible. Le montant de la pension de retraite varie en fonction des personnes et de certaines conditions. Alors, quel est le montant minimum de la pension de base ?  Pour le savoir, lisez l’article.

La pension de retraite minimum pour les salariés.

En cas d’appartenance à la catégorie des personnes bénéficiaires d’une retraite à taux plein du régime d’assurance, la pension ne peut être inférieure à un montant minimum. Ce dernier est appelé minimum contributif. Le montant du minimum contributif est fixé selon le nombre de trimestres cotisés et de la durée de la souscription à l’assurance retraite.  Il est très important de savoir qu’en cas d’infériorité du montant de la retraite de base, ce dernier est augmenté pour atteindre le minimum contributif.

A lire en complément : Conditions d'éligibilité aux chèques-vacances pour retraités : critères essentiels

Montant minimum contributif

Le montant minimum contributif est calculé seulement en cas de justification ou non d’une cotisation d’au moins 120 trimestres. Cette cotisation est faite au régime général de la Sécurité Sociale. Pour les personnes ayant une cotisation inférieure à 120 trimestres, le montant du minimum est mis à              7 831,24 euros bruts par an. Cela revient alors à avoir un montant de 652,60 euros par mois. En cas d’infériorité de la durée d’assurance par rapport au nombre de trimestres qu’il faut pour avoir une retraite à taux pleins, le montant du minimum contributif est diminué de façon progressive.

Avec une cotisation de 120 trimestres ou plus, le montant du minimum contributif est estimé à 8 557,38 euros brut par an. Vu d’un autre angle, cela revient à 713,11 euros bruts par mois. Lorsque la durée d’assurance est inférieure au nombre de trimestres minimum pour la retraite, le montant minimum contributif majoré est soustrait progressivement à votre durée d’assurance. Le versement effectué par le minimum contributif n’a pas de conséquences sur la totalité des pensions de retraite à hauteur de 1 240,88 euros par mois.

A lire en complément : Reconversion après 55 ans : stratégies et conseils pour un nouveau départ

Montant du minimum garanti pour les fonctionnaires.

La durée de service a un effet sur le montant que reçoivent les fonctionnaires de l’État. Malgré tout, il est estimé à 1 200,32 euros / mois. Rappelons que ce chiffre est spécialement pour les fonctionnaires ayant cotisé pendant une durée de 40 ans. Un fonctionnaire ayant cotisé durant 40 ans ne peut recevoir un montant inférieur à 1 200,32 euros. Ajoutons qu’un complément à hauteur de 200,32 euros est ajouté si vous recevez une pension de 1 000 euros.

Montant du minimum vieillesse

Entre-temps, il était appelé minimum vieillesse. Il est nommé aujourd’hui Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées. Son sigle est ASPA. Son objectif est de permettre à toutes personnes en âge de retraite de percevoir un revenu qui pourra permettre de vivre au minimum. Certaines personnes n’ont pas cotisé énormément afin de pouvoir jouir d’une pension de retraite aisée. L’État leur donne de l’argent en fonction de leurs âges. L’âge requis pour qu’une personne lambda perçoive l’ASPA est de 65 ans. Mais, les anciens combattants, les invalides, les handicapés et les personnes incapable de travaillés perçoivent l’allocation à partir de 62 ans.

Afin de pouvoir bénéficier du minimum vieillesse en 2022, l’individu doit percevoir des revenus qui sont inférieurs à 11 001,36 euros. Ce montant équivaut au montant brut et est fixé pour une seule personne. La seconde et dernière condition est le fait de gagner un montant de 17 079,72 euros. Ce montant représente une somme brute pour le couple. Pour une personne, la somme maximale donnée est de 916,78 euros / mois. Il s’agit là de la différence du montant précédent de celui de vos revenus. Celui qui perçoit une retraite de 800 euros aura un montant de 116,78 euros comme montant minimum de vieillissement.

En somme, on retient que le montant minimum de la pension de base perçu par un individu n’est pas totalement stable. Plusieurs paramètres entrent en jeu pour la détermination de ce montant minimum. Enfin, le montant minimum de la pension est retenu en suivant le montant minimum contributif, le montant minimum de garantie pour les fonctionnaires et le montant du minimum vieillesse.

Les critères pour bénéficier du minimum contributif

En plus de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA), il existe une autre forme d’aide financière : le minimum contributif. Celui-ci est destiné aux personnes ayant cotisé, mais dont les revenus ne sont pas suffisants pour bénéficier d’une retraite décente. Le montant du minimum contributif varie en fonction des trimestres validés et des salaires perçus au cours de la carrière professionnelle.

Pour pouvoir bénéficier du minimum contributif, plusieurs critères doivent être respectés. Tout d’abord, il est nécessaire d’avoir cotisé pendant au moins 120 trimestres, soit une durée équivalente à trente années complètes. Le montant total des pensions doit être inférieur à un certain plafond fixé chaque année par la sécurité sociale.

Il faut préciser que le calcul du minimum contributif se fait en deux temps. Dans un premier temps, on calcule la pension théorique que l’on aurait touchée si l’on avait travaillé toute sa vie avec un salaire constant égal au SMIC annuel brut en vigueur lors de nos 20 ans. Dans un second temps, on ajoute à cette pension théorique toutes les majorations liées aux enfants et autres avantages sociaux acquis au fil des années.

Pour 2022, le montant mensuel moyen minimal pour une personne seule qui a cessé son activité en fin de carrière correspond à :
• 672€ net / mois si elle justifie avoir eu une carrière complète (172 trimestres)
• 600€ net / mois si elle justifie avoir eu une carrière incomplète d’au moins 120 trimestres et au plus égale à 160 trimestres

Le minimum contributif est un dispositif qui permet aux personnes ayant travaillé toute leur vie de bénéficier d’une retraite décente même si leurs revenus sont faibles. Toutefois, il faut respecter certains critères pour pouvoir en bénéficier.

Les évolutions récentes du montant de la pension de base minimum

Pensez à bien souligner que le montant du minimum contributif a évolué ces dernières années. Effectivement, depuis 2013, il a été progressivement augmenté afin d’assurer une meilleure protection sociale aux personnes ayant cotisé tout au long de leur carrière professionnelle, mais dont les pensions sont insuffisantes.

Entre 2013 et 2022, le montant du minimum contributif pour une personne seule ayant eu une carrière complète est passé de 636€ net par mois à 672€ net par mois. Pour une personne ayant eu une carrière incomplète d’au moins 120 trimestres et au plus égale à 160 trimestres, ce même montant est passé de 569€ net par mois à 600€ net par mois sur la même période.

Malgré cette augmentation progressive du minimum contributif, certains experts pointent du doigt l’insuffisance des sommes versées aux retraités les plus modestes qui peinent souvent à joindre les deux bouts. Selon eux, la revalorisation annuelle des pensions doit être revue en profondeur pour garantir un niveau de vie décent aux seniors.

En définitive, le montant minimum de la pension de référence peut varier selon plusieurs facteurs (notamment l’âge ou encore la durée cotisée). Avec l’aide financière complémentaire, comme le minimum vieillesse, ceux qui ont peu cotisé ou peu travaillé ont la possibilité de bénéficier d’une certaine protection sociale. Des efforts restent à faire pour garantir une retraite décente et assurer un niveau de vie satisfaisant aux personnes âgées les plus modestes.

vous pourriez aussi aimer