Quelle est la différence entre un syndrome et une maladie ?

Les 5 signes qui devraient alerter sur l’apparition de la sénilité

En général, tous les symptômes de sénilité chez une personne âgée n’apparaissent pas en même temps. C’est un processus progressif qui devrait recevoir beaucoup d’attention de la part de ses proches. Surtout lorsque l’aîné se trouve dans une situation de déni en essayant de cacher ses troubles, surtout s’il est sujet à la dépression. Son objectif est de se protéger et surtout d’éviter un éventuel placement dans un EHPAD.

Cependant, il est important de savoir distinguer entre une pathologie naturelle, liée au vieillissement et au déclin de certaines fonctions, et l’apparition d’une démence sénile. Ce dernier nécessitera nécessairement des soins appropriés et des soins adéquats. Par exemple, vous pourrez peut-être emmener votre proche chez vous grâce à un nouveau type d’hébergement : l’accueil familial des personnes âgées.

A lire également : Résiliation : résilier sa mutuelle santé La Mutuelle générale

Perte de mémoire

Les troubles de la mémoire sont l’un des premiers symptômes de la sénilité. Par ailleurs, il y a souvent une détérioration de la mémoire récente . Par exemple, la personne ne se souvient pas de ce qu’elle a fait, ni même de qui elle a vu la veille.

Cependant, il est important de ne pas confondre ces troubles de la mémoire avec la démence, dont la plus connue est la maladie d’Alzheimer. Dans ce cas, on parle de lésions cérébrales entraînant une détérioration irréversible de l’état de santé.

A découvrir également : L'accident vasculaire cérébral et COVID-19

Troubles du comportement

Nous pouvons également identifier un changement d’attitude brutal, des sautes d’humeur ou même une irritabilité. La personnalité de la personne âgée est différente de celle que nous avons l’habitude de côtoyer. Ces changements de comportement, parfois attribués à la fatigue, doivent être surveillés pour voir s’ils durent dans le temps ou s’ils s’aggravent.

Dans certains cas, vous pouvez également ressentir des symptômes plus graves tels que le délire paranoïaque, la dépression ou une agressivité extrême.

Troubles du sommeil

Est-ce que votre parent se plaint d’insomnie ou de nuit Des réveils  ? Les troubles du sommeil font également partie des symptômes de sénilité. N’hésitez pas à poser des questions à votre proche sur la qualité de ses nuits, surtout s’il doit prendre des médicaments pour s’endormir.

Difficultés dans l’exécution des mouvements

Problèmes d’habillage, de lavage, d’aller aux toilettes seules, etc. Les personnes séniles rencontrent des difficultés ou sont incapables d’accomplir les gestes de la vie quotidienne . Le terme médical utilisé pour désigner ces troubles est « apraxie ».

Signes de désorientation

Cela se caractérise par une difficulté à trouver son chemin dans un environnement familier tel que la maison. Encore une fois, ce symptôme lié à la sénilité est très similaire à ceux rencontrés chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Si votre proche est atteint de plusieurs de ces troubles, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé, qui est le seul habilité à poser un diagnostic fiable.

Cette pathologie est-elle uniquement liée au vieillissement ? Solutions d’assistance à distance : contact nous

La sénilité est principalement causée par le vieillissement, tout comme le lentigo, également appelé taches de vieillesse. Cependant, plusieurs études ont démontré qu’il existe des facteurs de risque liés aux habitudes de vie tels que :

  • Les maladies métaboliques telles que le diabète ou l’excès de cholestérol ;
  • L’hypertension artérielle peut causer des lésions cérébrales qui provoquent les premiers signes de démence ;
  • surpoids et obésité ;
  • Le manque d’activité physique  ;
  • La surconsommation de substances telles que les drogues, l’alcool, le tabac et la prise de médicaments.

Existe-t-il des solutions pour traiter la sénilité ?

À l’heure actuelle, aucun médicament ne peut guérir définitivement cette pathologie. L’idéal est avant tout d’agir en prévention, notamment dans le mode de vie, avant l’apparition des symptômes de sénilité. Évitez tout facteur de risque en :

  • Garder un alimentation équilibrée  : ce que nous mangeons a un effet sur notre cerveau et notre santé en général ;
  • Pratiquer une activité physique régulière pour maintenir l’endurance et le cœur (des activités telles que la marche active ou la gymnastique douce pour les personnes âgées sont très efficaces) ;
  • Éviter toute consommation de drogues, d’alcool et de tabac .

Dans tous les cas, si vous vous inquiétez pour votre proche ou si vous n’êtes pas sûr que les symptômes qu’il présente soient simplement liés à son vieillissement, n’hésitez pas à consulter un médecin qui procédera à un examen approfondi et prescrira si nécessaire des traitements pouvant retarder son déclin cognitif.

Au-delà de l’aîné, la sénilité bouleverse également la vie des soignants. Il est donc nécessaire d’être bien préparé pour accompagner votre proche. Nous vous conseillons de vous rapprocher de l’Association française des soignants qui propose 6 cours de formation en ligne abordant divers sujets tels que « réconcilier votre vie en tant que soignant avec ses activités professionnelles ».

Comment distinguer les démences dégénératives de la sénilité ?

Il existe 5 types de démence (chacun pouvant également être appelé « démence sénile ») : la maladie d’Alzheimer, la démence à corps de Lewy, la démence vasculaire, la démence frontotemporale et la démence mixte. Ce sont toutes des maladies qui prennent différentes formes et altèrent une ou plusieurs fonctions cognitives. Les personnes liées à la perte de mémoire sont particulièrement touchées par ces démences. Attention, il ne faut pas les confondre avec le syndrome confondant, qui est un trouble généralement réversible des fonctions cognitives.

En revanche, la sénilité et les symptômes associés sont considérés comme une affection caractérisée par le vieillissement . Les causes de cette pathologie sont liées à :

  • Un dysfonctionnement d’un ou plusieurs organes : système cardiovasculaire, troubles de la vision tels que cataractes, incontinence, etc.
  • Mental des maladies comme la dépression.

Quels sont les traitements pour traiter la démence ?

Comme nous l’avons vu précédemment, elle peut prendre différentes formes, dont les plus connues sont la maladie d’Alzheimer et la démence à corps de Lewy. Ses causes sont multiples et principalement dues à des altérations cérébrales chez les personnes âgées. Elle doit d’abord être diagnostiquée par un examen approfondi de l’état physique et mental de la personne. Il s’agira d’évaluer notamment ses fonctions cognitives, y compris l’évolution des pertes de mémoire.

Suite à cette évaluation, il sera nécessaire de mettre en place des soins appropriés avec une équipe multidisciplinaire en charge des soins. À l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement sur le marché capable de guérir la démence. Il existe néanmoins des traitements capables de modérer le syndrome en ciblant le maintien de chaque fonction cognitive. Outre le traitement et les soins, il est essentiel que les personnes âgées atteintes de démence soient toujours stimulées par divers facteurs cognitifs des activités de stimulation (échanges, chansons, jeux, etc.). Cela vise, entre autres, à lutter contre les pertes de mémoire.

L’assistance à distance vous permet de rester chez vous plus longtemps

Véritable ange gardien au quotidien, la téléassistance favorise les soins à domicile des personnes âgées en les aidant à conserver leur autonomie dans les tâches quotidiennes et en retardant ainsi le placement en maison de retraite. C’est une solution efficace pour donner une pause aux soignants en surveillant leur proche présentant des symptômes de sénilité ou de démence 24 heures sur 24. En cas de chute ou de malaise, il suffit d’actionner le système en appuyant sur le bouton du médaillon ou du pendentif. Un appel d’alerte est lancé et mène à un centre d’écoute disponible 24 heures sur 24. Rapidement, un professionnel répond à l’appel et échange avec la personne via la cabine téléphonique (sur une ligne fixe ou un réseau GSM) installée chez lui. L’opérateur fait intervenir des soignants ou des services d’urgence en fonction de la gravité de la situation. Il reste en contact avec l’aîné tout au long de l’intervention. Cela a pour but de le rassurer en attendant de l’aide.

Chez Filien ADMR, l’assistance à distance est notre activité depuis plus de 30 ans. Avec plus de 99 % d’abonnés satisfaits, nous plaçons les personnes au cœur de nos missions. Le bien-être et le confort de la vie à la maison font partie de nos priorités. De plus, notre service est éligible au crédit d’impôt de 50 % relatif aux services d’aide à domicile. Cela permet à chaque abonné de payer la moitié du coût de votre abonnement !

Pour en savoir plus sur nos solutions et leurs prix, n’hésitez pas à demander votre devis à nos conseillers en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Comment reconnaissez-vous les premiers symptômes de la sénilité ?

Demandez votre devis gratuit Dans tous les cas, il est nécessaire de toujours avoir un diagnostic confirmé par un médecin. Néanmoins, il est possible de détecter l’apparition du premier panneaux :

  • Perte de mémoire  ;
  • troubles du comportement  ;
  • problème de sommeil  ;
  • Difficultés d’orientation ou d’exécution de certains mouvements.

Quelle est la différence entre la sénilité et la maladie d’Alzheimer ?

L’apparition de symptômes liés à la sénilité est un processus naturel lié au vieillissement. Il s’agit d’une pathologie qui entraîne une détérioration progressive de la santé physique et mentale. D’autre part, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer souffrent de démence due à la dégénérescence des neurones dans certaines zones du cerveau.

La sénilité peut-elle être traitée ?

La sénilité est une dégradation naturelle des capacités d’une personne. Ce n’est pas une maladie qui peut être traitée avec des médicaments. Néanmoins, il est possible d’agir dans la prévention de ces troubles en assurant une alimentation saine et en pratiquant régulièrement des exercices physiques activité.

vous pourriez aussi aimer